Toujours pas de signes d'amélioration sur le marché du travail

Publié le 22/04/2015 à 13H38
La Direccte Paca nous envoie une note de conjoncture sur le marché du travail qui porte sur le 4è trimestre 2014. 

Après un repli prononcé au 3e trimestre 2014, l’emploi salarié marchand se stabilise fin 2014 en Provence-Alpes-Côte d’Azur grâce au rebond de l’intérim. En comptant chaque intérimaire dans son secteur d’activité employeur, l’emploi continue de se contracter dans la construction, alors qu’il se redresse dans l’industrie et n’évolue pas dans le tertiaire marchand. Dans le secteur non marchand, le nombre de salariés en contrats aidés (hors ateliers et chantiers d’insertion) progresse plus vite qu’au 3e trimestre, largement soutenu par la hausse des contrats uniques d’insertion dont la durée s’allonge. La progression est toutefois plus modérée qu’au cours des trimestres précédents. Parallèlement, le taux de chômage augmente légèrement (+0,1 point sur un trimestre) pour atteindre 11,6 % de la population active, et la demande d’emploi accélère de nouveau.

En France métropolitaine, l’emploi salarié marchand est stable également, après avoir reculé au trimestre précédent. En réaffectant les intérimaires à leur secteur d’activité employeur, les effectifs baissent dans la construction, tandis qu’ils se stabilisent dans l’industrie et progressent très légèrement dans le tertiaire marchand. Dans le secteur non marchand, comme en Paca, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés (hors ateliers et chantiers d’insertion) augmente plus vite qu’au 3e trimestre. Le taux de chômage, en hausse de 0,1 point, s’élève à 10,0 % de la population active et la progression de la demande d’emploi s’intensifie. Ces tendances s’inscrivent dans un contexte de ralentissement de l’activité nationale au 4e trimestre 2014 : +0,1 %, après +0,3 %.