SPIP : SERVICE PENITENTIAIRE INDISPENSABLE !

Publié le 27/04/2016 à 13H14
Les personnels des Spip représentent 17 % de l'ensemble du personnel de l'administration pénitentiaire et assurent le suivi de 170000 personnes en milieu ouvert et 78000 personnes écrouées. Ils favorisent la réinsertion en maintenant le lien social et familial et préviennent la récidive.  Leur mission est essentielle, leur rôle prépondérant. Et pourtant...

Qui sont les SPIP ? Le service pénitentiaire d'insertion et de probation (Spip), qui dépend de l'administration pénitentiaire, a pour mission la réinsertion des « personnes placées sous main de justice », qu'elles soient libres ou détenues. Il veille au respect des obligations imposées par les juges de l'application des peines (JAP) : prison avec sursis et mise à l'épreuve, libération conditionnelle, travail d'intérêt général (TIG), contrôle judiciaire et aménagements de peines, comme le bracelet électronique.
Lors des déferrements, il mène des enquêtes sociales sur les personnes mises en examen. Enfin, en prison, il prépare notamment à la sortie des détenus en facilitant l'accès aux aides sociales ou au travail, et participe à la lutte contre l'illettrisme et la toxicomanie.

A quoi servent-ils ?
Ils tiennent un rôle majeur en matière de prévention de la récidive, en matière de lutte contre le terrorisme et contre toute forme de radicalisation.
Leur mission est essentielle mais bradée sur l'autel de l'économie.
Nous revendiquons : 
L’ouverture de négociations statutaires pour la filière insertion et probation, CPIP et DPIP, dans un calendrier établi et à échéance raisonnable.
Une remise à niveau immédiate du dispositif indemnitaire : 
• augmentation, dans les mêmes proportions que pour les autres filières (relevé de conclusions 2015) des deux régimes IFPIP et PSS pour les CPIP, IFO et PSS pour les DPIP.
• engagement de l’exclusion du RIFSEEP.
La suppression de la pré-affectation dès la prochaine promotion de CPIP.
L’égalité de traitement des ASS ayant intégré le corps de CPIP avant la note DAP de l'automne 2014, quant à la prise en compte de la PSS dans le calcul de la pension de retraite. Une régularisation de la situation, pour les personnels concernés, doit intervenir sans délais.
Un plan de recrutement permettant un véritable renforcement en ressources humaines dans les SPIP inscrit dans le plan de loi de finances pour 2017.

Dans les cadre des Jeudis Noirs instaurés par l'intersyndicale Insertion Probation, un nouveau regroupement des personnels des SPIP de la Région PACA s'est tenu le 21 avril dernier. Une trentaine d'agents ont occupé le parvis de la Cour d'Appel d'Aix et ont mené une opération de communication en distribuant des tracts aux passants qu'ils soient issus du monde de la justice ou non. Le tract distribué exposait en quelques phrases, ce qu'est un SPIP, nos missions, le sens de notre intervention, les conditions de travail auxquelles nous sommes confrontées au quotidien mais également les raisons de notre mobilisation. 
Le bilan de ce regroupement est largement positif tant par l'accueil et les échanges avec les personnes rencontrées à cette occasion, que par la configuration des personnels présents. Si l'ensemble des agents qui avaient participé au blocage de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires le 07 avril n'ont pas pu se rendre présents, ils ont été relayés par des collègues tout aussi déterminés issus de Marseille, Aix, Salon de Provence, Avignon, Tarascon mais également Nice !! 
A ce jour, notre mobilisation a contribué à faire entendre la nécessaire reconnaissance de l'activité de nos services et de ses personnels. Des audiences se sont déroulées auprès de directeurs interrégionaux, de Députés, des Conseillers justice de Matignon, de l’Élysée et du Ministre de la Justice. 
L'importance de nos services est reconnu à chacune de ces audiences ; pourtant les propositions concrètes répondant à nos revendications restent floues et soumises à des négociations budgétaires aléatoires. Il est donc primordial de se faire entendre plus fort et de maintenir le rapport de force pour obtenir gain de cause. 
LA PROCHAINE ÉTAPE SE DÉROULERA LE 10 MAI À PARIS !! - NOUS INVITONS L'ENSEMBLE DES PERSONNELS À MAINTENIR LA DYNAMIQUE CRÉÉE ET À PORTER NOS REVENDICATIONS DANS LE CADRE DE LA MANIFESTATION NATIONALE ! 

Explication des sigles : 
CPIP: conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation
SPIP: Service pénitentiaire d'insertion et de probation
DISP: Direction Interrégionale des services péintentiaires
DPIP: Directeur Pénitentiaire d'insertion et de probation