Le conseil général des Alpes Maritimes envisage de baisser de 25% les subventions aux Services de Prévention Spécialisée

Publié le 20/06/2013 à 11H08
La CFDT Santé-Sociaux PACA mobilise très largement tous les salariés du secteur social et au delà car le Conseil Général 06 envisage de baisser de 25% les subventions aux Services de Prévention Spécialisée.
Ces services travaillent dans la rue pour l'insertion sociale et scolaire des enfants de 8 à 15 ans qui sont en échecs, risquent de "mal tourner" et de se retrouver en final en prison.
C'est l'IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) qui avait demandé en 2002 au CG06 de réouvrir les services de Prévention Spécialisée car ceux-ci produisent des résultats probant en matière d'insertion sociale, scolaire et professionnelle. 12 services ont été réouverts en 2002, alors que le débat tourne autour des Centre Educatifs Fermés ou Renforcés.
Le CG06 n'a de cesse depuis de revoir ces dispositifs, et les actions syndicales se sont multipliées surtout depuis 2010 chaque année à la même période.
Ces actions ont fait changé le CG06 notamment sur des conventions de 5 ans au lieu de 3 : des CDI de 5 ans ! Le CG06 n'arrivant pas non plus à gérer correctement des conventions de 3 ans.
A chaque fois, le CG06 veut des actions visibles, médiatiques : contre l'absentéisme scolaire, et veut mettre en place quelques contrats précaire appelés Médiateur Scolaire, ceci pour faire croire au médias qu'il fait quelque chose et ne détruit pas le secteur social.
En effet, le CG est responsable de tous le secteur social et aujourd'hui, c'est 10% d'emplois qui ont été perdus, avec des plans sociaux dans les associations qui gèrent ces actions que le CG ne veut pas mettre lui-même en place, pouvant licencier à tout moment.
Dernièrement, le CG06 a diminué de 30% le financement de l'insertion professionnelle des personnes au RSA, et des licenciements ont eu lieu au CEAS (Centre d'Etude et d'Action Sociale à Nice).  
Aujourd'hui, si les financements diminuent de 25% dans la Prévention Spécialisée, ces services ne pourront plus fonctionner, alors même que le CG06 a agrandi les territoires de prévention à tous le département...
Comme d'habitude, aucune concertation, aucune instance de concertation : le CG06 est le seul endroit en France, où il n'y a pas d'instance de concertation ou même d'expression. Les associations n'osent pas parler, les salariés non plus. Alors que le CG06 cumule maintenant tous les pouvoirs : expertise, financement et décisions. Le Président du CG06 a toujours refusé de nous rencontrer.
Pourtant, nos actions syndicales apportent des solutions qu'ils ne voient pas au départ !  Comme l'an dernier sur les baisses de financement du secteur du logement social, nous avons évité que de petites associations ferment comme l'ALAM (Association Logement des Alpes Maritimes).
Aujourd'hui, le Syndicat CFDT Santé-Sociaux des Alpes Maritimes revendique la mise en place d'Instance de Concertation entre les Acteurs de terrain, les Syndicats et le CG06 pour éviter les erreurs, les pertes de temps, les pertes de financement pour rien !