Appel à la grève pour les salariés de Carrefour Antibles ce vendredi

Publié le 27/01/2016 à 11H27
APPEL A LA GREVE LE VENDREDI 29 JANVIER 2016

Les organisations syndicales CFDT et CGT de Carrefour Antibes appellent tous les salariés de l’entreprise à des arrêts de travail, grève, débrayage, le vendredi 29 janvier 2016. L’actuel PDG, reconduit dans ses fonctions pour trois ans, a décidé d’augmenter son salaire annuel jusqu’à 3,7 millions d’euros (3 050 fois plus que le salaire net d’un caissier).Il a de plus négocié une retraite chapeau de 933750€ par an avec un calcul maison ! Avec à peine 5 années de travail dans l’entreprise… Alors que pour les salariés c’est à la baisse que l’accord des départs à la retraite vient d’être renégocié !! Depuis le 31 décembre 2015 les salariés ont leurs années d’ancienneté gelées pour le calcul de leur indemnité de départ à la retraite. Ceux qui sont en dessous de 9 ans perdent tout, tous les salariés de plus de 10 ans d’entreprise au 31/12/2015 perdent une part importante de leur indemnité … Le personnel n’accepte pas ces mesures prises par la direction avec le soutien de la FGTA-FO et de la CGC alors qu’il a tant donné à l’entreprise. Nous constatons à Antibes, 1 er magasin du groupe, une dégradation constante de nos conditions de travail :

- La baisse continue des effectifs, le non remplacement des salariés en maladie, en accident de travail ou les départs à la retraite ont pour seul but d’accroître la productivité des salariés présents, - La polyvalence contrainte qui oblige les salariés à travailler sur plusieurs rayons dans la même journée, sans tenir compte des aptitudes de chacun ni du poste de travail au détriment de leur santé et de leurs droits élémentaires. Avec pour conséquence, un management qui se durcit pour faire accepter l’inacceptable. - Le non remplacement du matériel en mauvais état. - Le non respect de la convention collective nationale. - La non évolution des carrières et des salaires (je suis embauché au SMIC, 30 ans après je suis toujours payé au SMIC…)
La Direction de Carrefour fait fondre les avantages sociaux après avoir réussi la fonte des effectifs 10 000 emplois au national (ex pour Antibes – 200 salariés !)
Dans ce contexte, Carrefour doit entendre que nos actions visent à garantir aux salariés un niveau de vie correct. Les salariés ne peuvent plus, comme on le leur impose depuis des années, continuer d’accepter de rogner leur pouvoir d’achat, pour la plupart déjà bien bas (baisse de la participation, remise en cause des modalités de paiement de la prime de fin d’année pour les nouveaux embauchés) et dans des conditions de travail dégradées.

Les négociations Annuelles Carrefour auront lieu le 9 février, les salariés comptent bien se faire entendre et sur la durée, en commençant le 29 janvier 2016.

La Direction Carrefour doit s’engager sur des mesures positives et durables sur l’emploi, le pouvoir d’achat et les conditions de travail.

C’est pourquoi la CGT et la CFDT appelle l’ensemble des à se mettre en grève, débrayage et toute forme d’action afin d’exprimer leur mécontentement et à rendre leur médaille du travail au directeur du magasin le vendredi 29 janvier 2016