A COR et à cri

Publié le 07/07/2015 à 11H35
Mais qu'est-ce donc que le COR ?  Le Conseil d'orientation des retraites est un lieu permanent d'études et de concertation entre les principaux acteurs du champ des retraites. Il suit l'évolution des régimes et fait des propositions pour assurer leur solidité financière et leur fonctionnement solidaire. Créé en mai 2000, le Conseil d'orientation des retraites est une instance indépendante et pluraliste d'expertise et de concertation. Composé de parlementaires, de représentants d'organisations professionnelles et syndicales, de membres de l'administration et d'experts, il est placé administrativement auprès du Premier ministre

Chargé de suivre et d'analyser les évolutions à moyen et long terme des régimes de retraite ainsi que la situation des retraités, le Conseil formule des propositions dans ce domaine à travers les rapports qu’il rend publics. À partir de 2014, il publie chaque année un rapport public sur le système de retraite français, fondé sur des indicateurs de suivi et de pilotage.

Le COR vient d’adopter son deuxième rapport annuel sur les évolutions et perspectives des retraites en France, conformément à la procédure de suivi et de pilotage du système de retraite prévue par la loi retraite du 20 janvier 2014.

Ce document, fondé sur des indicateurs, vise d’une part à mesurer l’adéquation du système de retraite à ses objectifs et d’autre part à aider le Comité de suivi des retraites, dont la création résulte également de la loi du 20 janvier 2014, à formuler le cas échéant, dans un avis qu’il doit rendre avant le 15 juillet, d’éventuelles recommandations relatives aux modifications des paramètres de retraite. Plus largement, ce rapport annuel est de nature à éclairer à court et à plus long terme les choix en matière de politique des retraites.

Après une présentation des évolutions démographiques et économiques, le rapport annuel décrit les évolutions du système de retraite au regard de ses principaux objectifs, à l’aune des indicateurs de suivi et de pilotage identifiés comme tels par le Conseil : les évolutions année après année des indicateurs de pérennité financière du système de retraite ; les évolutions année après année des montants de pension et du niveau de vie des retraités ; les évolutions au fil des générations des indicateurs d’équité entre les générations ; enfin, les évolutions des indicateurs d’équité entre les femmes et les hommes. Des données complémentaires sur les disparités de situation en matière de retraite sont également fournies, selon quatre grandes thématiques : les structures de financement des régimes de retraite ; la dispersion des montants de pension, de leurs déterminants et des niveaux de vie des retraités ; les âges de la retraite et les départs anticipés ; enfin, les dispositifs de solidarité en matière de retraite, dont les droits familiaux.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS